Quelle garantie y a-t-il que les propositions seront mises en œuvre ?

Bonne question. En France, avant le lancement de la Convention Citoyenne pour le Climat, le Président Macron a promis que chaque proposition citoyenne (1) serait mise en œuvre par décret présidentiel, soit (2) votée au parlement, soit (3) soumise à la population par référendum. Bien sûr, les hommes politiques ne tiennent pas toujours leurs promesses, et cela vaut aussi pour la France. Le Président a d'abord promis de mettre en œuvre 146 des 149 propositions, mais cela s'est vite dilué. Les membres de la Convention ont donc formé le groupe de pression: Les 150. Ils ont eu une réunion avec le Président en décembre 2020 après une pétition par laquelle plus de 400 000 citoyens ont exprimé leur indignation sur la situation. Le pouvoir d'un parlement citoyen est également relatif dans notre pays : la constitution belge empêche les citoyens non élus (mais tirés au sort) d'exercer le pouvoir législatif. Néanmoins, nous proposons plus qu'un simple organe consultatif. Le Parlement Citoyen aura un impact dans la mesure où chacune de ses propositions politiques sera mise en œuvre par le(s) gouvernement(s) compétent(s) ou soumise au(x) parlement(s) compétent(s) pour un vote (avec des justifications approfondies et accessibles au public à chaque fois que des propositions sont rejetées).

Contactez vos représentants

Participez à notre campagne ! Envoyez un courriel à votre représentant ou un tweet à nos nouveaux ministres.