Pourquoi pas un référendum ?

De nombreux exemples ont déjà montré à quel point les référendums peuvent être polarisants et contre-productifs. Ils réduisent la complexité d'un domaine politique spécifique à une question simple et trompeuse à laquelle les citoyens ne peuvent répondre que par "oui" ou "non". Les référendums sont diamétralement opposés à la démocratie délibérative, qui repose sur l’information approfondie d'un groupe de citoyens très divers depuis différents angles et une délibération facilitée. L'option d'un préférendum - dans laquelle la population serait mieux informée et se verrait présenter une large liste de propositions auxquelles elle peut répondre dans un spectre entre "d'accord" et "en désaccord" - vaut certainement la peine d'être explorée.

Contactez vos représentants

Participez à notre campagne ! Envoyez un courriel à votre représentant ou un tweet à nos nouveaux ministres.