Pourquoi parlez-vous de la "crise écologique" ? Vous voulez dire "climatique", n'est-ce pas ?

Non, c’est bien ce que nous voulons dire. Malheureusement, nous ne pouvons pas limiter la perspective au réchauffement climatique. Il existe de multiples limites planétaires, que nous avons déjà franchies ou que nous sommes sur le point de franchir, ce qui va entraîner une profonde perturbation des écosystèmes vitaux. Les aspects suivants sont concernés: (1) le réchauffement climatique, (2) la perte de biodiversité, (3) le cycle de l'azote et du phosphore, (4) le trou dans la couche d'ozone, (5) l'acidification des océans, (6) la pénurie d'eau, (7) l'utilisation des sols, (8) la pollution chimique, (9) les aérosols dans l'atmosphère. Toute administration politique du XXIe siècle digne de ce nom devrait prendre ces limites au sérieux.

Contactez vos représentants

Participez à notre campagne ! Envoyez un courriel à votre représentant ou un tweet à nos nouveaux ministres.