Nous avons déjà un plan national pour l'énergie et le climat, n'est-ce pas ?

C'est exact;après de longues négociations, la Belgique a soumis son Plan national énergie et climat à la Commission européenne à la dernière minute. Il s'agit de la compilation des plans individuels des trois régions. Ensemble, ils visent à réduire les émissions de CO2 de 35 % par rapport à 1990. Aujourd'hui, moins de deux ans plus tard, l'Europe a placé la barre beaucoup plus haut : 55 % de réduction. Les efforts les plus faciles ont déjà été faits. En deux ans, les perspectives ne se sont pas améliorées, au contraire. Notre nouveau gouvernement promet de s'en tenir à la sortie du nucléaire, qui sera compensée par cinq nouvelles centrales au gaz émettant 25 millions de tonnes de CO2 supplémentaires. Ce sera donc un équilibre difficile, pour lequel le gouvernement devra faire des choix difficiles. Rejoignez les citoyens plutôt à la table des négociations. Au final, ce plan ne traite que de l'énergie et des émissions de CO2, tout en ignorant les autres défis écologiques : perte de biodiversité, pollution,...

Contactez vos représentants

Participez à notre campagne ! Envoyez un courriel à votre représentant ou un tweet à nos nouveaux ministres.